A nos jours, et avec la situation économique critique en Tunisie, plusieurs programmes de soutiens appelés; des incubateurs ou des accélérateurs, ont vu le jour afin d’aider les start-ups à se lancer ou se développer.

Ces structures essaient de booster l’économie tunisienne via l’accompagnement des start-ups.

Selon l’état d’avancement de la startup, ces organismes aident les entrepreneurs qui sont en majorité des jeunes pleins de motivation mais en manque d’expertise.

Les incubateurs et les accélérateurs accompagnent les entrepreneurs dans la création de leurs startups et pendant les premiers mois de leur lancement.

Ils visent aussi à accompagner les jeunes entrepreneurs en phase de démarrage en leur offrant un appui financier.

A la fin de cet encadrement, les jeunes entreprises doivent avoir la possibilité de gagner des financements et collecter des fonds.

  • Les services proposés:

Les organismes d’accompagnement proposent au startupeurs plusieurs services comme; l’organisation des ateliers, le coaching personnalisé, l’aide sur le développement d’un business plan, des conseils juridiques et une aide dans la levée de fonds de démarrage auprès des institutions financières.

Certains incubateurs proposent également un espace du travail, un coworking space, ainsi qu’un accès à un réseau de professionnels, très important pour l’avenir d’une startup.

D’autres essayent d’encadrer les porteurs des projets dans l’aspect financier en prenant en charge par exemple l’étude de marché, ou les dépôts de brevets surtout pour les entreprises vendant de nouveaux produits.

La question qui se pose, est ce que dans la réalité, ces organisations apportent elles un réel support et un vrai accompagnement aux startups tunisiennes?.

Selon Tsindex, sur 200 startups, 71.5 % ont accordé une note au dessus de la moyenne à ces organisations.

Source: TSIndex
  • La contrepartie :

Les aides proposées par les incubateurs et les accélérateurs se présentent sous forme d’avances remboursables dans le cas ou le projet réalise le succès tant attendu.

Chaque organisme offrent des services différentes; certains visent les projets de recherche de laboratoire, tandis que d’autres visent à offrir des services plus généralistes.

En revanche, les incubateurs d’entreprises privées proposent des aides pour tout profil entrepreneurs et en échange de leurs conseils et soutien, ils demandent une part des startups qu’ils accompagnent.

  • Les avantages :

Le recours à ces structures a ses avantages car les jeunes en général, ont du mal avec les problèmes matériels, juridiques et surtout administratifs.

Ces structures leurs donnent le temps de se préoccuper sur le lancement et le succès de leur projet.

D’autre part, ils contribuent d’une façon non négligeable à la lutte contre le problème du chômage du pays.