La Tunisie, est située au sud de la méditerrané, c’est une économie dynamique qui depuis la révolution et même avant, attirent des investisseurs des 4 coins du monde.

Avec ses 1300 kilomètres de côte et ses dix millions d’habitants, La Tunisie a un système économique moderne et libéral qui incite les investisseurs à s’installer tout en bénéficiant d’un régime fiscal avantageux.

L’anglais est la troisième langue :

C’est un pays francophone, sa troisième langue est l’anglais, donc la Tunisie est un pays ou l’investisseur ne trouve aucun problème de communication.

Une infrastructure relativement modernes :

La Tunisie compte huit aéroports internationaux et des infrastructures routières et autoroutières relativement modernes.

Une entrée idéale pour l’Afrique et le Maghreb :

Le pays est une porte d’entrée idéale pour l’Afrique et le Maghreb, et est la destination de nombreux investissements étrangers.

Les principaux secteurs économiques porteurs :

Créer une entreprise en Tunisie, c’est donc bénéficier d’un climat des affaires parmi les plus porteurs d’Afrique.

Parmi ces secteurs économique, on compte le tourisme, avec un très important potentiel surtout au niveau du tourisme médical, les activités liées au patrimoines …

L’agriculture et ce qui concerne l’olives, les dattes et agrumes, le textile et l’énergie renouvelables.

L’accès aux marchés de capitaux internationaux

La solvabilité du pays lui garantit l’accès aux marchés de capitaux internationaux et lui permet ainsi de trouver sa place dans l’économie mondiale. La diversification croissante (tourisme, production minière développée en phosphates et pétrole, etc.) de l’économie renforce sa résistance aux crises économiques. De plus, l’économie tunisienne dispose de facilité élargie de crédit.

Une main d’oeuvre jeune et qualifiée :

L’économie peut se reposer sur une main d’œuvre jeune, assez qualifiée et productive à des niveaux de rémunération compétitif, de même qu’elle bénéficie de la proximité du pays avec le marché européen et son accord d’association avec l’UE : la capitale Tunis est, en moyenne, à deux heures de vol des principales capitales européennes. Le système social est bien développé et une politique d’éducation ambitieuse a été lancé; elle vise à réduire le coût social de l’ajustement et à renforcer la modernisation du pays.

Un atmosphère politique relativement paisible:

Enfin, la transition politique a été progressive et relativement paisible (en comparaison avec l’Egypte et la Lybie par exemple), ce qui a permis de créer un environnement des affaires globalement positif.