Depuis des années, la transformation digitale est en train de toucher l’économie dans son ensemble, la Tunisie de sa part, essaye d’inciter à la création des start-up dans l’économie Numérique par la mise en place d’un écosystème favorable à leur expansion.

Les technologies digitales sont des technologies génériques qui impactent et impacteront de manière importante tous les aspects de l’activité humaine et économique.

Leurs effets sur l’emploi, sur l’investissement et sur les dynamiques sectorielles ne sont plus à prouver.

Cependant, il ne suffit pas de disposer des infrastructures nécessaires sous toutes leurs formes pour entreprendre et réussir une digitalisation, encore faut-il en être convaincu.

La transformation digitale :

Nous assistons depuis le milieu du siècle dernier à une révolution digitale qui se base essentiellement sur de nouvelles technologies qui forcent les entreprises, en quelque sorte, à réexaminer leur mode de fonctionnement.

La transformation numérique pourrait aider les toutes petites entreprises de tous les secteurs à surmonter les fragilités des premières années et à entrer dans une logique de croissance par l’adoption de nouvelles formes de commerce ou de service qui incorporent le numérique.

La transformation digitale, désigne le processus qui consiste pour une organisation, à intégrer pleinement les technologies digitales dans l’ensemble de ses activités.

La transformation digitale ou la digitalisation suppose donc le passage d’un état de relations face à face à des relations virtuelles ou plus précisément numériques.

Une transition au cours de laquelle l’entreprise fait évoluer ses processus métiers, mais également sa stratégie globale aussi bien en interne qu’en externe, son organisation, ainsi que ses produits et les interactions avec ses clients.

L’infrastructure Numérique :

La transformation digitale nécessite une infrastructure adéquate qui va avec, et le composant principal du concept d’économie numérique est l’infrastructure d’appui, c’est-à-dire ; Matériel, logiciels, télécoms, réseaux, etc.

Les entreprises tunisiennes semblent être conscientes des enjeux du numérique et de ses impacts sur leurs activités sans pour autant le craindre. Mais cette prise de conscience est loin d’être accompagnée d’une mise en place de stratégies de digitalisation, de plans d’action et de redéploiement de leurs activités.

Dans ce sens, et par rapport à l’évolution des technologies numériques, les entreprises tunisiennes sont amenées à relever le défi.

Source; TSIndex

Mais la question qui se pose aujourd’hui ; est ce que les structures actuelles sont-elles favorables aux changements ?  Est-ce que les infrastructures numériques tunisiennes répondent elle aux besoins des nouvelles startups ?

TSIndex a posé la question à 200 startups tunisiennes, sur la qualité de l’infrastructure numérique et 72% a donné une note au-dessus de la moyenne.